Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

09/08/2007

Balade à Paris

Paris se révèle agréable tout autant que gourmande... Paris est l'une des destinations de week-end préférées des Belges. Il est vrai qu'avec ses boulevards, ses quais, ses squares, ses bancs, Paris invite à la promenade. Mais aussi à une promenade gourmande en forme de tour du monde des saveurs. RIVE GAUCHE Si l'on se donne comme point de départ arbitraire le sud de la capitale, on peut par exemple faire un tour du côté de la Porte de Choisy, où s'étend un petit Chinatown tran­quille. On y trouve la formidable -Pâtisserie de Choisy. Tenue par une famille cambodgienne, elle propose depuis 1978 quantité de délices sucrés ou salés ultra-frais. Des petits pâtés au porc aux subtils gâteaux de lune fourrés à la purée de soja, de haricots noirs ou de lotus, une invitation à la découverte. En remontant la rue de Choisy, on débarque sur la place d'Italie qui, via l'avenue des Gobelins, donne accès à la pittoresque rue Mouffetard, l'une des plus anciennes de Paris, dont chaque petite maison accueille un poissonnier, un primeur ou un boulanger plus appétissant l'un que l'autre, Poussant vers le Panthéon et la Sorbonne, on rejoindra, coupant par le jardin du Luxembourg, l'église St-Sulpice et ses troupeaux de lecteurs du "Da Vinci Code". Les autres touristes préférant faire la file sur le trottoir de la rue Bonaparte , chez Pierre Hermé, l'un des pâtissiers les plus en vue... La rue débouche sur St-Germain des Prés, symbole de l'esprit rive gauche. En redescendant le boulevard, difficile de résister à La Grande Epicerie de la rue de Sèvres. C'est simple, on y trouve tout épices, légumes, viandes, charcuteries, fromages, jusqu'aux plus invraisemblables produits exotiques. Un Rob puissance 10 qui donne le tournis... En prenant par l'esplanade des Invalides, on débouche alors sur la Seine. A deux pas du quai d'Orsay, L'ami Jean accueille dans son cadre de petit bistrot traditionnel une clientèle chic qui vient s'encanailler en se frottant aux saveurs basques de Stéphane Jégo. Outre le traditionnel et fondant axoa de veau, il renouvelle tous les jours sa carte en proposant une cuisine personnelle inventive et savoureuse, de la délicate terrine à l'anguille fumée et poivrons doux au tout simple rouget barbet grillé à la plancha accompagné de légumes croquants servis en un clin d'oeil dans une boîte de conserve. Quitte à traverser la Seine, petit détour par la charmante île de la Cité. Il n'y a rien ici à visiter. Sinon le glacier Berthillon qui, depuis 1954, fait le bonheur des Parisiens. Les sorbets (mangue, ananas, cassis, fraise des bois, mmmh...) sont tout simplement à tomber raide ! RIVE DROITE Par le Pont Marie, on rejoint la rue François Simon et Izrael, une véritable caverne d'Ali Baba proposant des épices en vrac, dont une impressionnante collection de poivres, et tous les condiments et produits exotiques imaginables ! Repiquant vers l'Hôtel de Ville et le Louvre, on débarque, place du Palais Royal, dans le quartier japonais. La rue Ste-Anne et ses dizaines de petits restos devraient satisfaire les envies de sushis et de nouilles. Comme au Tokyo Lamen, un snack aux délicieuses soupes de ramens. Plus chic, le Takara est le plus ancien resto japonais de Paris. On y déguste un formidable "sukiyaki", une fondue de boeuf japonaise qui se termine en "shabushabu" au moment de plonger les nouilles fraîches dans le bouillon. Si l'on préfère jouer la sécurité, on poussera un peu plus au Nord. Rue Lamartine, Claude Dupont (ancien de chez Gagnaire) en salle et Jean-François Renard aux fourneaux proposent leur Carte blanche. Un menu quatre services selon l'inspiration du chef. Dans l'ensemble très classique (tartine de pied de veau, canard laqué aux abricots...) mais sans fausse note, la cuisine s'offre quelques petites touches de folie au dessert, avec une surprenante salade de fruits à la gelée mentholée. De là, on est à deux pas de la Gare du Nord et il est déjà temps de reprendre le train... vers Bruxelles. RESTAURANTS

  • L'AMI JEAN, 27 rue Malar, Vile, métro : Latour-Maubourg. Fermé le dimanche. Tél.: 00.33.1.47.05.86.89. Formules à 23 & 25 €. Menu: 31€..
  • CARTE BLANCHE, 6 rue Lamartine, IX', métro : Cadet. Fermé samedi midi et dimanche. Tél.: 00.33.1.48.78.12.20. Menu 3 serv.: 31€. Carte blanche: 38€. Entrée/plat: 25€. Plat/dessert: 23€.. 
  • TAKARA, 14 rue Molière, le m` Palais Royal. Tél.: 00.33.1.42.96.08.38. Fermé samedi midi, dimanche midi & lundi. Carte: 20-65€. Menu: 46-63€. 
  • SNACK TOKYO LAMEN, 40 rue Sainte-Anne, lie, métro :Pyramides. Tél.: 00.33.1.42.61.1 1.57. Soupes: 8€. Menu midi: 10,5€.. ÉPICERIES ·  
  • LA GRANDE ÉPICERIE, 38 rue de Sèvres, Vile, m° Sèvres-Babylone. Fermé le dimanche. Rens.: 00.33.1.44.39.81.00 ou www.lagrandeepicerie.fr.
  • TRAITEUR LENÔTRE: Dix boutiques à Paris. Rens.: www.lenotre.fr. Incontournable pour ses macarons. -GLACIER BERTHILLON, 29-31 rue Saint-Louis en l'lle, IVe, métro : Pont-Marie. Fermé lundi & mardi. Rens.: 00.33.1.43.54.31.61 ou www.berthillon-glacier.fr.
  • IZRAEL, 30 rue François-Miron, Ne, m° St-Paul. Tél.: 00.33.1.42.72.66.23. Fermé le dimanche
  • PÂTISSERIE DE CHOiSY, 62 av. de Choisy, 75013 Paris, m° Porte de Choisy. Fermé le mercredi. Tél.: 00.33.1,45.82.80.70. Rédigé par HUBERT HEYRENDT.

18:25 Publié dans Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.