Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

09/12/2007

Sélection de vins de Bordeaux

Les meilleurs rapport Qualité / Prix.

Chateau la Clude :
Millésime : 2005

Robe limpide et profonde, fin et expressif de fruits rouges, finesse et structure tannique mûre.

Chez Intermarché, Tel. 010 / 47 17 00.

Prix : 3,89 €.

Sichel Cave Bel – Air :

Millésime : 2.005

Robe limpide et profonde, rouge rubis, nez expressif de fruits rouges, bouche fruitée avec une structure tannique robuste et mûre ; finale longue et longue.

Cave St Amand ; 09/228 27 92.

Prix : 4,05 €

Chateau le Raid Bio :

Millésime : 2.005

Robe limpide et profonde, rouge rubis, nez expressif de fruits des bois, bouche pleine fruitée et charnue avec une structure tannique robuste et mûre ; finale nette.

Colruyt ; 02/360 10 40

Prix : 4,95 €.

Chateau la croix de Paty – Côtes de Bourg :

Millésime : 2.005

Robe limpide et profonde, rouge rubis, nez expressif de fruits rouges, bouche pleine et charnue avec une structure tannique un peu dure; finale nette.

Colruyt ; 02/360 10 40.

Prix : 4,19 €.

Chateau Coubet :

Millésime : 2.005

Robe limpide et profonde, rouge rubis, nez expressif de fruits rouges, bouche pleine et charnue avec une structure tannique mûre; finale nette et élégante.

Delhaize ; 02/412 21 11.

Prix : 3,69 €.

Extrait de Test Achat novembre 2007.

18:59 Publié dans Vins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Vin, Bordeaux

01/11/2007

Bordeaux et sa région

Bordeaux et sa région, c'est avant tout une belle histoire d'eaux et de vins. Une eau omniprésente qui a façonné un terroir propice à la culture de la vigne, qui a permis le négoce du vin,

Bordeaux (littéralement, "bord d'eaux"), c'est cette ville bourgeoise qui se targue d'avoir abrité les trois fameux "M" (Montaigne, Montesquieu et Mauriac), cette cité douce et cossue en bord de Garonne, qui s'est enrichie grâce au commerce des Iles (sucre et esclaves) et du vin, permettant le développement d'une riche .architecture classique au XVIII. siècle Près de 150-ha et 4000 bâtiments d'époque ont été classés depuis les aimées 60 mais ce n'est que très récemment que l'on s'est mis à en nettoyer les façades noircies par la pollution, afin de redonner toute sa chaleur à la pierre jaune du pays. Depuis le. plus d'un an, un tramway ultra-moderne facilite la traversée de la ville.

Une fois sortis des portes de la ville, place à la nature. Sauvage , à l'ouest. Travaillée par les hommes, à l'est;-pour en faire le terroir viticole le plus réputé au monde. De coteaux en châteaux, de plaines fluviales en douces collines idéales; l'alignement des rangs de vigne tranche avec les petites routes ondulants à travers champs. Un paysage doux et reposant auquel vignes, cyprès et pierre du pays donnent parfois un certain air de Toscane...

De-ci, de-là, des châteaux à en faine saliver l'amateur succèdent à d'autres, plus discrets.

En ballade, une halte à Saint-Emilion se justifiera amplement, à condition d'éviter les week-ends estivaux, trop courus. Sur les traces d'Emilion l'hermite (VIIIème siècle de notre ère), le voyage dans le temps impressionne. L'église monolithe (entièrement creusée dans la roche) une des plus grandes d'Europe, fait frissonner.. A voir. Et vite, bien que stabilisée par de gigantesques ceintures métalliques, elle figure au top 100 des édifices et sites les plus menacés au monde.

Et puis, tout autour de la ville, au-delà des remparts, à nouveau des vignes à perte de vue, d'abord les plus prestigieuses. De quoi rêver encore à ces vins somptueux, à défaut de pouvoir se les offrir...

Extrait de la Libre Belgique : Laurent Gérard.

 

 

 

 

07:30 Publié dans Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Bordeaux